Burning Heads

Burning Heads

Nous avons fait une interview avec JBe, le bassiste du groupe francais Burning Heads. Le groupe fête cette année leur 30 ans de carrière. Ce n´est pas courant de nos jours, je dois dire. Avec quatorze albums derrière eux, de nombreux EP, splits et concerts, donc comme vous comprenez un groupe qui n´a rien ennuyant et que vous devez connaitre si ce n´est pas deja le cas.

Nous sommes sûrs voyant sa bonne santé, ce groupe a de encore un long chemin devant lui on peur souhaite une bonne continuation!

 

(NIN) Peux-tu nous raconter comment des jeunesd’Orléans à la fin des années 80 ont décidé de former un groupe de punk rock?

(BH) Les années 80 ont été marquées par une déferlante de groupes Punks à Orléans et dans sa région.

Il n’était pas rare de croiser des crêtes et des spikes dans la ville en réaction aux côtés très austères et bourgeois de ses habitants…

Il y avait aussi pas mal de concerts dans des bars ou des salles plus ou moins improvisées, époque des festivals « Rock d’Orléans » ou « Chaos Festival ».

La vague Punk des groupes américains (comme The Adolescents, Dag Nasty, Government Issue, Bad Religion,…) sans oublier les influences Australiennes (Hard Ons, Cosmic Psychos, Celibates Riffles, …) nous est arrivée un peu plus tard sur la fin de la décennie.

C’est ce qui nous a décidé à nous orienter vers ce style de musique.

Apres toutes ces années, peux-tu nous dire de quoi le groupe se sent le plus orgueilleux? Et de quoi êtes-vous le moins fière?

Je crois que ce dont on peut être le plus fiers c’est d’avoir pu faire un split Ep avec The Adolescents, une très grosse influence du groupe fin 80 justement, et surtout que The Adolescents reprennent et réadaptent un morceau de Burning Heads sur ce split!!!
Une autre grande fierté est d’avoir la chance qu’un album « Tribute » ait vu le jour alors que nous sommes toujours là et que 15 groupes Français reprennent chacun un morceau de notre premier album… un sacré hommage!!!

>

Quel est le groupe avec qui vous avez aimez le pluspartager une scène?

Il y en a beaucoup, The Adolescents fait partie de ceux là et nous avons eu la chance de partager la scène avec eux en France, en Italie et même chez eux à Los Angeles. J’aimerais vraiment rejouer avec eux et j’ai l’impression que 2018 sera une bonne année pour ça!!!

>

Pouvez-vous nous citer l’endroit le plus rare où vous avez joué?

Ça va du fond d’une piscine (vide évidemment) dans un squat en Italie avec le public sur le bord du bassin au dessus de toi au sommet d’un glacier, en plein air sur une scène en neige avec le public en ski ou en snowboard qui te balance des boules de neiges…

>

Avez-vous déjà eu peur pour votre intégrité physique, perte de contrôle?

En Italie une fois, on c’était perdu et on faisait des demi-tours pour chercher l’hôtel.
Des policiers nous ont arrêté, ils nous ont braqué avec leurs armes en nous parlant en Italien, ils nous avaient pris pour des passeurs de clandestins sûrement à cause du camion, ou des mafieux…
Heureusement, Peter (chanteur) est « à moitié Rital » (son père est Italien) et connaît un peu la langue, il nous a sorti de là rapidement.

>

Vous avez partagé la scène avec Berri Txarrak, c’était comment?

Nous avons partagé la scène plusieurs fois avec Berri Txarrak, on a tourné en France avec eux et ils nous ont fait jouer au Pays Basque.

Ce sont vraiment de bons gars, on s’aime beaucoup et au Pays Basque, les concerts avec eux sont juste ÉNORMES!!!

>

Pourquoi ne chantez-vous pas en Français?

Comme tu peux le voir au début de l’interview, nos influences sont plutôt anglo-saxonnes. Dans les années 80, les groupes Punks chantaient en Français.

Chanter en Français nous renvoie un peu à cette époque, pour nous chanter en anglais ou en français c’est presque comme deux styles différents de musique…

>

Concerts, enregistrer ou composer ? De ces 3, lequel est votre préféré?

Les albums sont des prétextes pour pouvoir faire des concerts!!!
Bien sûr, c’est cool de composer et d’enregistrer des nouveaux morceaux, mais ce qui nous tient le plus c’est la scène et les échanges avec les personnes que l’on rencontre aux concerts.

>

Avez-vous déjà eu honte d’une de vos chansons? Si oui, laquelle et pourquoi ?

Honte? Non, les morceaux que l’on enregistrent sont « validés » par tous les 4 avant de sortir du local.

Il y a déjà une censure sévère à ce niveau là.

On peut regretter par contre d’avoir parfois fait des morceaux un peu compliqué à rejouer en concert.

>

Pouvez-vous nous donnez le nom d’un nouveau groupe français qui d’ après vous vaut la peine d’être connu? Est-il déjà connu en France ?

Un seul!!??!
Juste comme ça, Il y a les copains de Label : Monde de Merde, Speed Jesus, Polair, Welcome Noise, Buried Option, King of Nothing, Fuzz Theory, Sukoï Fever, Devon Miles,
Et d’autres plus ou moins jeunes, Pogo Car Crash Control, TRITS, Eternal Youth, Homeboys, The Boring, Hateful Monday, Sleeppers, The Patrons, Johnny Mafia, Charly Fiasco, The Rebel Assholes, Mars Red Sky, Jodie Faster, Escape, Angry Sometimes…

Tous ces groupes que l’on a la chance de croiser sur notre tournée.

>

Comment votre groupe est apparu dans le label“Victory” (sachant que celui-ci est connu pour les groupes heavy), à l’époque vous étiez un peu « soft » pour eux, non?

Ahah!!! Tu as raison, et encore, quand Escape est sorti sur Victory, on avait essayé de lui proposer Opposite I (notre premier album « reggae ») qui sortait en France à cette époque!!!

C’est grâce à une Fan, Delphine, une Française émigrée d’abord à Amsterdam et qui travaillait pour Epitaph en Hollande… Oui, c’est déjà grâce à elle qu’on a pu signer sur Epitaph Europe.

Puis elle est partie rejoindre son amour aux États Unis : Tony… Monsieur Victory!!!

>

Comment est née l’idée de fonder votre propre label discographique (Opposite)?

Au départ c’est juste une asso. pour faire le lien entre le groupe et la maison de disque de l’époque (producteur-nous/distributeur-le label).

Puis quand la maison de disque s’est séparée de nous, plusieurs options se sont présentées à nous pour continuer à sortir des disques, le Label OppositeProd nous a paru la meilleure (et elle l’est toujours!!)

>

Avez-vous l’intention un jour d’ajouter d’autres groupes dans votre label?

Oui, d’ailleurs il y en a un tout nouveau : The Fuzz Theory!!!

>

Quels sont vos groupes préférés? Un groupe espagnol préféré?

Berri Txarrak!! ,Estricalla ,Black Pantys Party ,Bultz ,Bultaco ,Zink ,Less Forunate Songs ,Aina ,Bolson ,G.A.S. Drummers ,Bullitt..